Les meilleurs vins et alcools du Périgord

Publié le : 08 juin 20223 mins de lecture

Comme la Gironde et la Bourgogne, le Périgord contribue également à faire de la France le deuxième producteur mondial de vin après l’Italie, et le deuxième consommateur mondial de vin après les États-Unis. En effet, on compte treize appellations d’origine contrôlée (AOC) sur la seule commune de Bergérac.

Quelles sont les informations à savoir sur les vignobles de Bergerac ?

Le vignoble de Bergerac représente 1,5% de la surface viticole française de l’AOC. Les vignobles représentent environ 4 % de la surface agricole utile (SAU) et 9 % de la valeur totale de la production du secteur. Bergerac est l’une des quelques aires viticoles en France qui produit à la fois des vins rouges et des vins blancs, avec 13 500 hectares de vignobles répartis sur 90 communes et 710 producteurs en 2019.Le vignoble principal compte quatre cépages rouges (Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon et Côte) et trois cépages blancs (Sémillon, Sauvignon Blanc et Miscadelle).

Qu’est-ce qui distingue l’AOC Bergerac des autres vins ?

En général, les rouges de l’appellation Bergerac et Pécharmant sont plus légers que ceux des Côtes de Bergerac, mais doivent contenir entre 10 et 13 % d’alcool par volume. Les vins rouges de la rive droite de la Dordogne, élaborés à partir de Merlot, de Malbec et de Cabernets, sont plus suaves et plus délicats, avec plus de corps, de couleur et de tanins que les vins rouges de la rive gauche. Les Bergeracs rouges sont doux, élégants et fruités avec des arômes de fraises, cassis et autres fruits rouges, assemblés à partir de cépages classiques. Ils peuvent être dégustés tôt (2 à 3 ans) et sont mieux appréciés par la suite.

Y a-t-il quelque chose de spécial dans le Périgord en termes de boissons ?

Le Périgord, ce n’est pas que du vin, c’est aussi des eaux-de-vie, des liqueurs, des crèmes, entre autres. L’ancienne eau-de-vie de prunes du Périgord, par exemple, est une eau-de-vie de fruits pure préparée à partir de la fermentation naturelle de plusieurs espèces de prunes récoltées dans la région d’Ente et de Reine-Claude. Les prunes fermentées sont ensuite distillées dans d’anciens alambics en cuivre et stockées dans de vieux fûts de bois pendant au moins deux ans. Les liqueurs et les crèmes se déclinent en de nombreux parfums. La liqueur de cassis, par exemple, est une recette artisanale et naturelle purement fruitée. Elle est faite d’un simple mélange d’infusion de fruits de cassis de Bourgogne et de sirop de sucre qui la rend douce et parfumée.

Plan du site